ALCOOL

Comment arrêter de boire.
Si vous êtes venu sur cette page, c'est par volonté d'arrêter de boire ou de régler un problème de consommation abusive.      Ceci est déjà une bonne nouvelle mais il faut bien considérer qu'arrêter de boire n'est pas si facile.
 Attention aux conseils des donneurs de leçon qui prétendent qu'il suffit de ne pas boire.
Leurs connaissances succinctes et simplistes ne vous feront qu'entreprendre des thérapies désastreuses.
       
La connaissance des mécanismes de cette addiction sont de mieux en mieux connues (au moins de la part de ceux qui se sont penchés sur le sujet), ce qui est rassurant.  Un traitement universel étant la grosse utopie du moment, il faudra, si vous voulez vous en sortir bien réfléchir avant de consulter.
Nous pensons qu'un entretien psychologique préalable est indispensable voire obligatoire.
   
Les études faites sur le terrain ont permis de mettre en place des stratégies de plus en plus efficaces et sans utiliser le médicament à outrance. La question débile "Voulez vous modérer ?" ne devrait jamais être posée sachant, par pragmatisme, que la réponse sera à 90%"OUI" et que le sujet sautera aussitôt sur cette alternative.
Les dégâts occasionnés par ceux-ci (surtout sur de longues durées) font, et à raison, de plus en plus peur.      
             
Initialement, si vous sentez que vous buvez trop ou que votre entourage devient trop pressant, c'est qu'il y a sans doute un problème.   Généralement, si l'on boit trop, on le sait fort bien que mais on minimise le problème..  (Période de DENI)

 
CONSEQUENCES
Consommer en excès apporte trop souvent des problèmes physiques, neurologiques et sociaux. 

clic pour agrandir

Ce n'est que socialement que les bienfaits apparaissent positivement et durablement.

Ne pas avoir des stigmates d'alcoolisation enlèvera les préjugés des personnes que vous côtoierez.

ATTENTION AUX MAUVAIS ESPOIRS PRESENTES....

D'un autre côté, ne plus consommer  pourra endiguer des problèmes amorcés mais ne les résoudra  pas forcément tous.
Arrêter ne solutionnera pas les ennuis mais permettra de les analyser de façon plus rationnelle.

N'oublions jamais que régler un problème d'alcool ne se fait JAMAIS sous la contrainte.

 
Voici quatre stratégies possibles à adopter en partie ou en totalité.    

1

Attitude d'accepter son problème Consulter

 

3

 Arrêter de boire complètement.
(avoir un caractère fort)

         

2

S'abstenir de boire volontairement et  le rester. (avoir un caractère fort)

 

4

Appeler à l'aide une association :
"LA CROIX BLEUE " par exemple.

 

DES TRUCS A SAVOIR