DES DECISIONS DIFFICILES MAIS INDISPENSABLES...
     
  L'alcoolisation amène parfois des situations délicates et conflictuelles qui déstabilisent et ramènent trop souvent à l'addiction.

   
         
  Pendant ces périodes, les couples formés se séparent des suites aux événements (alcoolisations massives, répétitives et conflits matrimoniaux).
Beaucoup se séparent et à 99% les hommes s'en vont lorsque c'est l'épouse ou la concubine qui boit.
Dans l'autre sens, la femme reste et est plus accompagnatrice. C'est en tout cas, ce que nous avons observé.

   
         
  Lorsque la situation semble s'améliorer, ceux qui restent seuls ont, et c'est bien normal, un besoin de retrouver une compagne ou un compagnon. Nous avons pu voir des situations qui ont eu des conséquences désastreuses.
Nous ne parlerons pas des couples reconstitués qui ont réussi et c'est vrai qu'il y en a et en nombre conséquent.
Nous n'aborderons pas non plus les cas des couples qui n'allaient pas avant la cure et qui ont de fortes chances de mieux fonctionner ensuite (cas les plus fréquents)
   
    Par contre, tous les cas qui ont avorté rentrent dans des catégories qui ne sont pas si nombreuses.    
  Les cas où l'échec est quasiment assuré 1 Couples formés pendant une cure de soins alcooliques    
 

2 Couples formés avec une personne qui s'est soigné et dont le nouveau conjoint consomme excessivement devant l'autre.    
  3 Couples formés par un nouvel abstinent et par un conjoint qui se place comme un psychologue et qui dirige de façon exagérée l'abstinence de l'autre.    
  4 Couples formés sans se connaitre (mise en ménage trop rapide où les besoins sexuels sont prédominants)    
  5 Couples formés après les soins et dont l'un a laissé femme et enfants pur se remattre avec un nouveau conjoint plus attractif.    
       
  Les cas difficiles à gérer Les couples qui deviennent conflictuels    
 

Les couples où le nouvel arrivé dénigre l'autre en dehors de sa présence en lui attribuant des défauts sans trop maitriser ses propos d'ailleurs (utilisation de termes psychologiques sans en saisir le sens )    
    Se mettre en couple avec une personne instable neurologiquement parlant.    
  DANS TOUS CES CAS, IL N'Y A QU'UNE SOLUTION VIABLE A NOTRE AVIS. UNE SEPARATION TOTALE SI L'ON VEUT QUE L'AVENIR NE REDEVIENNE PAS PLUS SOMBRE QUE CE QU'IL ETAIT.    
         
 

SE RECONSTRUIRE N'EST PAS REFAIRE SA VIE AVEC DES ELEMENTS ENCORE PLUS INSTABLES QU'AUPARAVANT.