REGLES BASIQUES POUR AVOIR DES LIENS SOCIAUX

Sortir de l'addiction ne peut se faire qu'en reprenant petit à petit des liens sociaux  avec de nouvelles têtes.
Rester toujours comme avant, avec exclusivement les mêmes personnes et vous n'aurez rien changé.
Il s'ensuivra ce que l'on appelle la rechute.

Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous les faisons pas, ...

... mais parce que nous ne les faisons pas qu'elles sont difficiles.
ENTRER DANS UN GROUPE  

Des erreurs à éviter.

Faites le 1er pas.

 Même les personnes les plus extraverties ont parfois des difficultés à faire le pas. C'est tellement effrayant, nous appréhendons tous le fait d'être rejetés.

Comment le faire ? On commence par créer un contact visuel, par sourire. Après cela, il suffit de lancer une conversation en rapport avec la situation et de vous jeter à l'eau.

Vous devrez faire preuve de courage et vous finirez par constater que la plupart des gens ont un minimum de politesse. On ne va pas vous dérouler le tapis rouge mais ils réagiront en fonction de votre comportement. Arriver en retard aux activités.

Tout le monde est déjà là, ce qui signifie qu'il y a aussi des conversations dans lesquelles vous ne pourrez pas vous glisser.

C'est aussi le meilleur moyen de ne pas s'intégrer.

Commencez modestement. 

Respectez ces deux critères : de petites conversations et de petites situations.

Commencez par de petites conversations en restant discret.
Soyez modestes et attendez avant de faire de grandes et stupéfiantes déclarations.
Ne commencez pas à vous mettre en porte à faux en contredisant tout et n'importe quoi. Il sera assez temps de donner votre avis.
DANS LA VIE COURANTE    

Faites des activités.

Car si vous n'en faites pas, vous allez vous ennuyer avec vos propres histoires. Vous allez vous isoler et reprendre les mauvaises habitudes.

La difficulté est de trouver une motivation personnelle. Ce que fait votre voisin est son choix pas le vôtre.
En trouver une n'est pas facile. Une activité est un loisir donc vous devez y trouver un certain plaisir.

Rester chez soi, regarder la tv, jardiner seul sont bien sûrs des activités plaisantes dans la mesure où elles ne sont vécues comme une contrainte. Seulement, cela nous éloigne des liens sociaux.
Certains ne pensent qu'au passé, voulant recoller l'incollable.
Reconstruire ne peut se faire qu'en allant bien, pas dans la dépression.

Ne jugez pas les autres.

Si vous jugez les autres, vous n'aurez plus envie de faire des efforts dans vos interactions sociales.
En réalité, personne n'est comme il semble être, vous pouvez catégoriser les gens suivant les vêtements qu'ils portent ou sur ce qu'ils ont pu dire.
Vous allez sûrement vous tromper sur beaucoup d'autres points les concernant.
Attention aussi au fort charisme. Certains semblent sympathiques mais plus tard vous vous apercevrez qu'ils sont pires que ceux qui étaient à côté.

Généralement un ancien addicte à l'alcool est gentil et serviable. Seulement il y a une certaine naïveté qu'il faut éviter d'avoir.
Resocialisation, oui mais avec une certaine distance. Apprendre à connaitre l'autre est difficile.

ATTENTION

Faire des ragots est une spécialité courante, trop peut être.
Dénigrer, juger est l'apanage des gens qui n'ont rien d'autre à faire.

Tôt ou tard, cela vous reviendra comme un boomerang et contribuera à votre exclusion de certains groupes. (Cas recueillis sur CAEN)

 

Sortez de chez vous.

Tout ce qu'on peut dire sera nul et non avenu si vous ne mettez pas ce point en pratique.
Vous devez créer des occasions qui vous permettront de vous  socialiser.

Pour s'en créer, commencez par les activités de l'association. Vous verrez qu'ensuite il sera plus facile d'être plus ambitieux. Ne venir qu'au groupe de parole, c'est ne faire qu'une thérapie partielle.

Ignorer le "hors alcool " présenté par l'association, c'est ignorer un volet important.

Souriez.

Allez-vous approcher quelqu'un qui fait la grimace ? Surement pas. Si vous voulez que les gens vous approchent, sourire doit être votre priorité numéro un.

  Personne ne se rapproche de quelqu'un qui fait la tête.
On ne vous demande pas de sourire à tout le monde mais d'avoir une attitude positive.
Écoutez attentivement.

 Beaucoup de personnes pensent que socialiser revient à dire les choses qui conviennent.
Cela consiste davantage à écouter, à poser les bonnes questions et à paraitre intéressé.

Le monde n'est pas fait autour de vous.
Minimisez votre ego, les autres ont aussi des droits.
Rester dans un silence total, à écouter certes mais à distance. Les autres vont se lasser ou vous classer dans comme "inconnu".

Retenez les prénoms. 

S'adresser à une personne par son prénom indique que vous avez pris le temps de vous intéresser. Cela facilitera le relationnel.
 Utilisez-les dès que vous le pouvez, cela vous aidera à les retenir également !

Habillez-vous en fonction des évènements.

La première fois que vous rencontrez de nouvelles personnes, il vaut mieux être habillé convenablement.
Vous ne devez pas forcément être élégant, mais être habillé convenablement, c'est un respect pour les autres.

La seule chose en commun à toutes les situations est l'hygiène. Dans certains cas, un t-shirt et un jean suffisent, dans d'autres c'est costume-cravate. Evitez le négligé, de venir dans un état malpropre.
Il y a peu de temps, nous avons vu une personne dans un état de saleté et avec des odeurs pénibles à supporter, venir au groupe.
L'accueil a été assez distant et c'est tout à fait normal.
Ayez des pensées positives.

La vie c'est comme un destin que l'on prend en main. Des études ont montré que ceux qui pensent qu'ils réussiront le mieux, réussissent effectivement le mieux.

La négativité est quelque chose de tout simplement repoussant.  
Demandez-vous pourquoi vous êtes venu sur cette page.

Curiosité ou besoin réel ?

Il y a de fortes chances que ce soit parce que vous n'arrivez pas à créer des liens sociaux ou par curiosité.
Ignorez le dernier le point et cherchez une réponse à pourquoi vous n'y arrivez pas ou pourquoi vous n'aimez pas cette obligation. Essayer de comprendre la raison est la méthode la plus rapide pour avoir des résultats. Voici une liste de raisons potentielles.

 

  • Vous ne savez pas du tout comment faire. Si c'est votre problème, il y a des exemples typiques que vous pouvez suivre pour le résoudre.
  • Vous n'aimez pas le papotage. Bonne nouvelle ! C'est très facile à contourner, vous devez simplement mener la conversation.
  • Cela vous stresse. Pour ce point, il est important que vous vous forciez à vous détendre.
  • Vous n'aimez pas les gens autour de vous. Et bien, pour commencer, allez trouver des gens meilleurs ! Mais pendant que vous êtes en train de chercher, faites avec ce qui est disponible et restez concentré sur ce qui est positif, il doit bien être là quelque part.

Pensez à ce qui vous cause problème lorsque vous êtes en train de créer du relationnel. Vous ne savez pas comment faire.
Forcez vous et répétez vos efforts, les choses deviennent une habitude, vous avez juste besoin de persévérer.
Ayez confiance en vous ! Comme pour tout, cela demande de l'entrainement.
 

Vous n'aimez pas le papotage. Personne ne vous demande de le faire.
Le fait est que la plupart des gens aiment le faire. Pourquoi ?
C'est que c'est facile, n'ayant pas à chercher des sujets plus sérieux ou ayant une certaine profondeur.
Ne rentrez pas dans cette habitude. Faire des ragots n'amène pas une resocialisation mais l'inverse.
Vous êtes stressé(e). Détendez vous en pensant à quelque chose d'externe qui vous rassurera.  
Vous n'aimez pas lorsqu'il y a beaucoup de personnes.

Il faut savoir ce que l'on veut.
I
l existe des gens bien qui méritent d'être connus.

Ne pas vouloir rencontrer de nouvelles personnes est une erreur qui vous a sûrement amené à consommer de l'alcool par ennui.
N'écrasez pas les autres, soyez modeste. Se mettre toujours en avant, vanter ses compétences, ses acquis, sa réussite, etc. n'est pas un bon signe pour créer des relations durables. Si vous êtes dans un groupe de parole, c'est que votre parcours a connu des échecs.

Se vanter de gagner beaucoup devant des gens qui finissent leur mois le 5 ou le 10, n'est pas un moyen de créer des liens.

Réfléchissez, la personne à côté de vous a perdu beaucoup dans l'alcool, demain ce sera peut être vous.

UNE GROSSE ERREUR A EVITER ABSOLUMENT Les liens sociaux ne se créent pas par les réseaux numériques.

Passer son temps sur Face book ou autre n'apportera rien de bon sinon un isolement plus important.

La fracture sociale due au numérique n'est pas une utopie mais  une réalité qui s'avère destructrice.